41UrTW8ERaL

Difficile de parler de ce roman sans en atténuer la beauté, alors je vais essayer de faire court.

 On suit le quotidien d’Emile Choulan, à différents moments de sa vie. Il évoque ses souvenirs d’enfance à travers des anecdotes. Notamment concernant son père homme fantasque, violent qui s’est construit sa propre vision de la réalité. Sa mère est présente mais elle n’ose rien dire ou faire devant son mari. Et le petit Emile grandit dans cet univers particulier, il est fasciné par son père qu’il admire. Il adore aussi dessiner et son carnet à dessin est son bien le plus précieux. Il va être embarqué dans une série d’évènements par son père.

On suit l’évolution des grands évènements historiques de l’époque : le pouvoir de De gaulle ; la guerre d’Algérie, le putsch des généraux, l’attentat contre De gaulle, la visite de Kennedy à Paris.

Le ton est à la fois léger et grave, car c’est le regard du narrateur enfant qui nous conte son histoire, avec délicatesse, précision, humour. Le lecteur lui voit la vérité et il est d’autant plus touché par cette histoire.

J’ai apprécié la construction du récit de nos jours à ces va et vient dans le passé, le personnage d’Emile, sa fragilité et sa volonté de faire plaisir à son père. Ce père dont la figure tyrannique domine la famille et notamment sa femme qui ne cherche pas à le contredire. Le récit est très émouvant d’autant qu’il s’inspire de la vie de l’auteur. On a l’impression d’être au cœur de la vie de cet appartement parisien et de cette folie. La partie à l’âge adulte est aussi très intéressante, le ton parfois ironique est un régal à suivre. La frontière entre fiction, réalité, mensonge, folie est bien présente dans le récit. On alterne des passages très drôle avec des passages plus glaçant, un très joli numéro d’ équilibriste que réussit l’auteur. Nous émouvoir sans tomber dans le pathos, nous fait rire sans trahir le récit et ses ombres, ses voix intérieures liées à l’asthme d’Emile.

On a envie d’aider le narrateur, de le protéger, un très beau livre en tous cas qui donne à réfléchir jusqu’où peut on aller par amour, comment vivre cette folie et cette violence au quotidien ?

Un livre intéressant et vibrant qui se lit avec tendresse, bienveillance, révolte parfois et qui touche aux cordes sensibles de l’enfance. N’hésitez pas ouvrez ce très beau roman et découvrez la profession du père.

logo2015