005394589

Qui je suis est un polar efficace, il est construit au travers de chapitres où on suit 3 personnages : Hattie : la victime, jeune lycéenne de 17 ans, Del Goodman, le shérif chargé de l’enquête et ami avec ses parents, Peter, son prof de  lettres au lycée.
 Le récit  alterne aussi l’enquête et des flash-back dans la vie des protagonistes. Tout se passe dans un petit village Pine Valley, à la campagne au cœur d’une nature indomptable et au sein de la communauté.
On a accès aux pensées des personnages principaux, à leurs vies  de famille, leurs espoirs, leurs secrets. On assiste à la mise en place du drame. Ce qui est original outre la construction, c’est l’importance des lettres, du théâtre et de la fameuse pièce de Macbeth, la personnalité complexe de la victime Hattie, de son entourage.
Les portraits des protagonistes principaux et secondaires  sont fouillés, l’enquête est sans temps mort, on reconstitue comme dans un cluedo les motifs, les non dits et les choix qui aboutissent au drame.
 Les secrets, la passion , les faux semblants sont au cœur de l’enquête, le Shérif Goodman dans le rôle d’un flic à l’ancienne qui veut faire honneur à son ami Bud en trouvant l’assassin de sa fille face à son adjoint Jake férue de nouvelles technologies. La vie d’une adolescente Hattie qui rêve d’être actrice ; le retour sur les bancs de l’école avec les intrigues et les dangers de cet âge là sont bien retranscrits comme la vie d’une petite bourgade moins calme qu’il n’y parait. Et on veut savoir qui ment? qui a tué Hattie et pour quelles raisons?
Un bon polar à la fois à l’ancienne et original dans sa construction où on termine sur une note douce- amère, avec de la poésie dans la description des paysages, dans l’espoir qui anime Hattie. Une belle plongée dans l’Amérique profonde et ses secrets.
 Un bon polar que je vous conseille, bien écrit et qui remplie sa part du marché, en allant jusqu’au bout du suspense.