cette nuit

Ce roman est comme une petite poésie, un chant comme ceux déroulés lors de la cérémonie religieuse Pessah qui doit réunir Salomon et sa famille.

Salomon vient de perdre Sarah, sa femme, l’amour de sa vie, il ne sait pas s’il sera capable de tenir le rôle de chef de famille, s’il pourra gérer les affrontements de ses filles Denise et Michelle, les bizarreries de ses gendres Patrick et Pinhas.Le franc parler de ses petits enfants Tania et Samuel. Il ne sait pas s’il pourra assurer ce Seder sans elle.

Au fil des heures qui avancent, Salomon se rappelle, son mariage, les naissances de ses enfants, son amour pour sa femme. Mais aussi Auschwitz ;  les disparitions qu’il n’évoque jamais devant ses proches. Sauf en utilisant un humour féroce où il fait de l’humour avec la Shoah pour extérioriser son hypermnésie corporelle.

Salomon est attachant, paumé sans le repère de la main de Sarah, de son corps, avec la prise de conscience de ses doutes, de ne pas assez rassurer ses filles. Cette famille qui comme toute famille a ses rancœurs, ses névroses qui ressurgissent au fil des fêtes juives.

On se laisse prendre dans le fil des pensées de Salomon, son amour, sa peine, ses souvenirs. La question de la transmission, du poids de la mémoire, de l’amour quand on a passé sa vie à 2 et que l’on se retrouve seul comme un inconsolable.

J’ai été touché par la poésie de l’auteur, par le côté mélopée hypnotique de son écriture. Par les personnages hauts en couleur des 2 sœurs, des maris. Par les grands et petits drames qui parcourent cette famille. Par ce vieil homme qui pourrait être notre grand père, par cette difficulté à vivre, cette recherche de l’absent. Par les questionnements que le livre aborde, par la mélancolie, la beauté mais aussi l’horreur, la nostalgie et la douleur qui déborde des pages. Par cette fin belle qui laisse un goût étrange au lecteur. Je n’oublierai pas cette nuit, ces détours, cette plongée dans cette famille, cette histoire qui marquera la découverte d’un beau roman.

Alors mettez vous en pause et écoutez la voix de Salomon et de cette nuit et laissez vous toucher par la musique des mots de Joachim Schnerf.