IMG_20181023_212823_515

Héléna est un roman psychologique, noir , on est confronté à l’histoire de différents personnages dans l’Amérique profonde. Le roman choral alterne les différents points de vue et donnent du rythme au récit.Outre la réalité des faits, on a aussi le passé des personnages, leurs cauchemars.
Il y a Hayley, une jeune ado de seize ans, fan de golf, Cindy une petite fille de huit ans qui doit concourir à un premier concours de beauté pour faire plaisir à sa mère Norma. Norma, femme au foyer qui élève également ses deux fils Tommy le plus jeune et Graham qui aime la photographie.
L’auteur réussit à bien retranscrire les espoirs, rêves, fêlures de ses personnages, à leur donner une densité psychologique, à mettre en avant leurs choix et leurs conséquences.
Il met aussi en lumière la violence, l’animalité qui est présente en chacun de nous selon les circonstances. Il retranscrit aussi l’atmosphère campagnarde, les grands espoirs, l’adolescence et les rêves déchus.
Il fait des choix étonnants pour ses personnages, ce qui fait que ce roman n’est pas seulement un roman noir, stéréotypé, certains chapitres vous scotche aux pages ou vous les font défiler pour savoir quels choix ils vont faire . On ne s’ennuie pas et on reconstruit peu à peu la vie des personnages et ce qui les a conduit là où ils en sont.
Un roman psychologique qui fait son office pas exempt d’horreur , matinée de cauchemar mais qui questionne réellement sur la nature humaine.
Parfois, certains passages sont glauques et bien sanglants, j’ai été par contre dérouté par le titre du roman quand on sait qui est Héléna, et par les toutes dernières pages. Elles m’ont laissé un goût d’inachevé, comme le récit sur Hayley de la dernière partie.
Ce qui nuance un peu mon avis, même si le récit est bien construit , que l’évolution de Norma est impressionnante, parfois touchante, agaçante, monstrueuse, j’ai apprécié de cheminer avec Graham et Cindy, personnages les plus humains de l’histoire. Mais j’ai vraiment été surprise par le choix final de l’auteur.
Si vous êtes prêts à trembler, à passer d’une petite vie bien sous tout rapport, à aller au-delà des apparences et regarder la noirceur en face vous pouvez découvrir Héléna et ses pièges.
Merci à Priceminister pour la découverte #MRL18.
PS: un autre avis sur ce roman celui de Virginie