46992145_519653965180698_3473703095302217155_n(1)

Ce premier roman est très intéressant, une jeune ado Chi Chi vit dans le 13 e arrondissement avec sa mère, son rêve est d’être comme tout le monde, ne pas se faire remarquer quand elle va au lycée. Sa mère a de grandes ambitions pour elle. Le cœur de son univers est le restaurant: l'Extrême Orient.

Chi Chi se questionne sur ses origines, sa famille, car personne ne parle du passé. Elle a sa grand-mère l’inflexible qui veut qu’elle soit toujours polie. Sa tante Brigitte la coiffeuse, la rebelle ,dont le modèle est la Brigitte Bardot des années 60, Tante Meng et Oncle Deux , elle tient la rôtisserie et lui passe sa vie dans son taxi. La famille de Chi Chi est à la fois haute en couleur et très unie, j'ai aimé découvrir au fil des pages, leurs ombres et surtout le ciment qui unit cette famille.

 Chi chi est à une période où elle ne comprend plus sa famille, leur passivité face au racisme, leur volonté de ne pas faire de vague ou certaines traditions, l’obsession de sa mère pour qu’elle apprenne le chinois. Elle aimerait avoir un prénom, plus passe partout, avoir le même sac que tout le monde.

L’écriture est vive, limpide, l’auteur réussit à nous faire pénétrer dans cette famille et à nous faire comprendre les raisons de leurs agissements. Car comme dans une enquête Chi Chi va apprendre sur la vie de sa famille avant d’arriver à Paris. Sans pathos, avec beaucoup d’humour, l’auteur pointe du doigt également les préjugés même inconscients parfois du facteur Jérôme, des professeurs autour d’elle.

Elle démontre aussi la difficulté pour une personne d’être métisse, une banane comme elle s’appelle jaune à l’extérieur mais blanche à l’intérieur. D’autant plus, que Chi Chi ne sait que peu de choses sur son passé familial. Cette quête identitaire m’a touché, son sentiment de ne pas être à sa place a fait écho à mon métissage. Elle m’a fait découvrir aussi des traditions que je ne connaissais pas et voir autrement le 13e. J’ai aimé aussi le personnage de Nabil qui va faire irruption dans la vie de Chi Chi, à la fois chronique adolescente, avec les amis, l’école et surtout quête identitaire ce premier roman est riche et moderne.

Un premier roman sur une jeune fille modèle qui peu à peu trouve sa voie et surtout ses racines pour simplement devenir ce qu’elle est. Un roman que je vous conseille de découvrir, un joli coup de cœur.

Merci à Marie Félicia de me l’avoir conseillé.