20190610_152920

Maggie O'Farrel raconte au fil des chapitres des moments charnières de sa vie d'enfant, d'adulte, de mère. Sans suivre un ordre chronologique, elle nous fait son portrait intime, celui de ses fureurs, ses angoisses, ses rêves, voyages. 

De ces lignes se détachent, l'amour, la douleur, la force, la chance parfois. Avec une écriture précise, sensible, forte. Elle nous met dans sa tête sans fioriture, avec acuité à travers des descriptions saisissantes comme des petites scènettes très visuelles.

Son histoire devient notre histoire grâce à des chapitres plus ou moins long associés à des parties du corps et des dates. Elle déroule le fil des évènements et touche en plein coeur.

Ses sentiments, ses épreuves,son jeu de cache-cache avec la mort font réfléchir. Certains passages sur la maladie, la douleur, l'immobilité,la maternité, m'ont particulièrement touchés. L'amour, la bienveillance, la rage de vivre surnage des lignes donne espoir, rythme le récit.

Elle retrace pour nous comme des instantanés ses  évènements personnels et autobiographiques en leur donnant une valeur universelle, en faisant écho également à la littérature, l'écriture, en explicitant son projet à travers ce récit.

Un livre vivant, passionnant, qui prend aux tripes; à lire d'urgence pour savourer la vie.