241

Pour célébrer les 5 ans du blog, petite retrospective des livres qui ont marqué le blog et des souvenirs associés à ces livres. Alors commençons par les débuts, les premiers billets de 2014. Quelques livres qui sont toujours dans ma mémoire, 5 ans après lecture.

Complètement cramé de Gilles Legardinier:  un auteur que j’ai découvert il y a 5 ans, par hasard au salon du livre, une autre lectrice m’avait conseillé demain j’arrête,  et j’avais également acheté complètement cramé.

J’apprécie le mélange d’humour, de non prise au sérieux de l’auteur et des réflexions justes sur le monde et la vie. Au fil de ces romans, il nous entoure d’une bulle de bien être, de rire parfois d’émotion selon les romans. Celui là est associé à mes premiers fous rire de lecture avec les 2 personnages masculins ; un soir d’insomnie, c’est un effet anti déprime garantie et je lui dois beaucoup à ce roman. Et en prime vous avez aussi mon avis sur son premier roman car à l'époque j'avais couplé mes 2 billets.

2014: Gilles Legardinier: Demain j'arrête et complètement cramé: bulles d'optimisme et d'humanisme gros coup d coeur. - le blog d'eirenamg : 1 gourmandise à partager: la lecture

Demain j'arrête J'ai suivi un conseil lecture ( merci Florence) et je ne l'ai pas regretté. Ce livre c'est une pause, une bulle de folie à travers le personnage de Julie, jolie trentenaire un peu fantasque qui s'ennuie dans son train train et son boulot sans âme de banquière.

http://eirenamg.canalblog.com

Le 4e mur de Sorj Chalandon, le premier livre qui m’a remué les tripes que j’ai lu d’une traite, cette Antigone moderne en pleine guerre projet fou monté par le narrateur qui par fidélité à un ami veut monter Antigone au Liban. Il se laisse peu à peu grignoter par la folie humaine. Première rencontre avec l’univers de Sorj Chalandon, et un souvenir terriblement émouvant des 2 rencontres auxquelles j’ai assisté, la première lors du premier forum fnac sur profession d’un père, la dernière à Nancy pour une joie féroce. Une écriture particulière qui mêle fiction et vie de l’auteur grand reporter, avec une plume à fleur de peau. Des romans qui à chaque fois questionnent et bousculent.

CONCOURS Le quatrième mur de Sorj Chalandon avec les éditions livre de poche - le blog d'eirenamg : 1 gourmandise à partager: la lecture

Ce roman est captivant ( lu en 2 jours je n'ai pas pu le lâcher terminé à 1h), il raconte l'histoire d'un jeune metteur en scène Georges qui se retrouve embarqué dans la mise en scène d'Antigone d' Anouilh pour honorer la promesse faite à un vieil ami metteur en scène grec Samuel.

http://eirenamg.canalblog.com

Charlotte de David Foenkinos, un roman dévoré grâce à la médiathèque et présenté lors de ma première participation à une rentrée littéraire de la librairie et de la médiathèque. Une émotion ressentie lors de la lecture à haute voix de ce roman, un roman qui ne me quitte pas et qui m’a fait découvrir cette artiste Charlotte Salomon. Et pour la petite histoire c'est un des premiers romans chroniqué sur le blog et qui a donné naissance à ce blog.

Inoubliable Charlotte - le blog d'eirenamg : 1 gourmandise à partager: la lecture

Le style de David Foenkinos est totalement adapté à son sujet, des phrases courtes pour décrire la vie, l'œuvre et le destin de Charlotte Salomon jeune artiste peintre juive allemande morte à 26 ans alors qu'elle était enceinte.

http://eirenamg.canalblog.com

A l’encre russe de Tatiana de Rosnay, cette auteure c’est la première que j’ai lu en littérature blanche quand je suis arrivée en region parisienne avec Elle s’appelait  Sarah qui m’avait bouleversé,il y a 11 ans. J’ai aimé retrouvé sa plume dans ce roman, cette quête d’identité, la Russie, cet écrivain Nicolas Kolt, en mal d’idée, cette alternance entre humour noir et désepoir, 5 ans après il fait partie de mes préférés de l'auteure . Première rencontre à l’époque en 2015 avec une écrivaine dans un salon pour mon premier salon du livre et grâce à elle j’allais découvrir Gaelle Nohant  ( dont je vous parlerai dans le prochain billet).Une auteure qui m'impressionne à chaque fois que je la croise et que j'ai toujours plaisir à lire, en plus elle apprécie beaucoup de mes auteurs favoris donc une raison de plus pour l'apprécier. 

2014: A l'encre russe Tatiana de Rosnay: un roman captivant - le blog d'eirenamg : 1 gourmandise à partager: la lecture

A l'encre russe commence comme un roman classique on suit son auteur Nicolas Kolt auteur d'un best seller l'enveloppe en vacances avec sa petite amie beaucoup plus jeune que lui Malavita dans un riche palace italien le Rosso negro.

http://eirenamg.canalblog.com

La blancheur qu’on croyait éternelle de Virginie Carton : une auteure découverte par hasard au salon du livre en mars 2014, un livre doux, avec cette phrase de Souchon, une belle histoire d’amour, une plume particulière, une sensation de bien être et un monde à part. Que j’aurais plaisir à retrouver plus tard avec son autre roman la veillée. Un des romans que j’ai le plus conseillé cette année là. 

2014 La blancheur qu'on croyait éternelle de Virginie Carton : une gourmandise à dévorer - le blog d'eirenamg : 1 gourmandise à partager: la lecture

C'est une petite bulle de nostalgie, un délicieux chocolat à croquer. Cette histoire c'est les deux vies en parallèles de deux personnages atypiques Mathilde et Lucien. Leur seul tort à tous les 2 c'est de ne pas être en phase avec notre société des années 2000 ultra connectée, toujours en mouvement et qui consomme l'amour comme un burger au fast food.

http://eirenamg.canalblog.com

Nous étions une histoire d’Olivia Elkaim : celui là pour sa scène d’ouverture, sa réflexion sur la maternité, sa vision de la femme, il m’avait fait réfléchir. Une auteure qui réussit à vous mettre dans la peau de ses personnages. 5 ans après je me rappelle de cette fuite de cette femme qui ne comprend pas ce qui lui arrive, ne sait pas comment faire face à la maternité

2014 Olivia Elkaim Nous étions une histoire: un roman bouleversant - le blog d'eirenamg : 1 gourmandise à partager: la lecture

Ce très beau roman raconte l'histoire d'une jeune mère Anita qui après la naissance de son fils Orson est en perte de repères. Elle ne s'entend pas vraiment avec sa mère Rosie, accro aux sports et aux convenances.

http://eirenamg.canalblog.com

Ps: C'est étrange de se relire 5 ans, après, finalement voyons le positif je progresse. Je me rends compte que je reste souvent fidèle à des thématiques et des styles. Rendez vous à la prochaine rétrospective anniversaire.