20180412_232940

Comme une ombre est un roman d’aventure écrit à 4 mains par Gilles Legardinier et Pascale Legardinier. Avant le roman, il nous explique comment ce roman est finalement le fruit d’un pari mais je vous laisse découvrir les motivations de cette histoire. Pour une fois la lettre au lecteur est au début.

On suit les destinées de deux personnages Tom et Alexandra, Alexandra est la fille d’un riche homme d’affaires. Celui-ci est terrorisé à l’idée que quelque chose lui arrive donc il lui adjoint les services de gardes du corps. Le souci c’est que cette mesure agace passablement la jeune femme qui s’amuse à les faire tourner en bourrique. Le dernier en date est Tom, différent des autres, militaire, paré pour protéger les grands hommes et qui pense passer une mission tranquille en surveillant cette gosse de riche.

Les péripéties sont dynamiques, elles s’enchainent de manière fluide et c’est agréable de voyager à leurs côtés vers des destinations exotiques. Outre les lieux, la relation qui se crée peu à peu est intéressante à suivre. On retrouve l’humour de l’auteur qui s’amuse avec ses personnages et les plans parfois tordus de la jeune femme pour échapper à son garde du corps sont drôles. Outre l’humour les auteurs dressent un portrait d’une jeune femme, moderne, seule et qui finalement se cherche de lieux en lieux, elle qui ne veut pas seulement être une fille à papa et reprendre l’affaire familiale. C’est intéressant de voir son cheminement, son entêtement parfois, son côté casse cou, elle devient de plus en plus touchante au fur et à mesure des épreuves. Tom est ébranlé dans ses certitudes et sa mission mais ses nerfs et sa patience sont mises  à rude épreuve, il a un côté plus posé mais tout aussi têtu que la jeune femme, il est attendrissant à suivre. Un récit plus léger que le précédent une fois dans ma vie, une sorte de comédie d’aventure comme un lointain cousin du premier miracle le côté historique en moins. Un joli pas de 2 réussi.

Un récit d’aventure et sentimental bien troussé qui fait sourire, s’évader et passer un bon moment de lecture. La fin de l’ouvrage avec une nouvelle personnelle de Gilles Legardinier termine sur une des leçons dont il a le secret et elle m’a particulièrement émue notamment la 1ere anecdote.

Une jolie idée que cette histoire tissée à 4 mains, vivante, agréable, qu’on suit avec grand plaisir.

Ps : merci à ma bonne fée pour ce livre qui se reconnaîtra, qui m’a fait passer pour une dingue mais que j'aime ce genre de surprises et qui a adoucit le poids des ans. Bises.

20180412_232858