19 juillet 2017

Magique et douce plongée dans les brumes de l'apparence de Frédérique Deghelt

Gabrielle a tout, elle mène une existence sereine et agréable. Elle gère une boîte d’événementiel avec son associée Eva, mariée à un brillant chirurgien esthétique Stan. Son fils vient de terminer ses études et elle peut compter sur son amie Claire pour échanger sur la vie. Mais un coup de fil va gripper la machine bien huilée, elle découvre qu’elle hérite d’un terrain paumé en province, en pleine cambrousse. Elle, la parisienne, chic, désabusée et fière de l’être pense juste faire un rapide aller-retour auprès de l’agent... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 15:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 juin 2017

Dernière valse eh bien dansons maintenant de Karine Lambert

Ce court roman met en avant 2 trajectoires différentes, 2 personnes âgées, d’un côté Marguerite veuve d’un notaire,qui a toujours regardé sa vie défiler, elle a  toujours été irréprochable, obéissante. Elle se retrouve d’un coup seule,  à la mort de son mari avec sa liberté toute neuve. Son fils la traite comme une gamine, seule son petit fils Ludovic lui apporte de la joie et de la légéreté. De l’autre, Marcel seul, amoureux fou de Nora qu’il perd du jour au lendemain, il se replie sur lui-même et ne supporte pas... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2017

kaléidoscope de souvenirs: nos souvenirs flottent dans une mare poisseuse

  Il y a des auteurs dont ont apprécie les mots, qui vous parlent instantanément. Il y a une manière de les agencer, une complicité qui s’établit dès les premières phrases. A la lecture de ce 3eme roman de Michael Uras, je peux dire que j’apprécie son style. La construction est originale comme un kaléidoscope, avec une multitude de couleurs, on entre dans la mémoire du narrateur Jacques. Il nous livre dans le désordre une série de madeleines de son enfance, de l’âge adulte, de sa famille. Des portraits drôles ou tristes selon... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

Virée noire et réussie:les salauds devront payer d'Emmanuel Grand

C’est un roman noir, j’avais apprécié le premier de l'auteur Terminus Belz, découvert il y a 2 ans. Ici, on retrouve la force de l’écriture de l’auteur, un univers particulier et un lieu qui devient un personnage à part entière du récit. La petite ville de Wollaing dans le nord de la France, ancien fleuron de l’industrie avec l’usine Berga. Le meurtre d’une jeune fille Pauline fait ressurgir d’anciens démons. Le commandant Buchmeyer et la jeune lieutenant Salilah Bouazem enquêtent sur cette affaire qui peu à peu se complexifie au... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2017

Lettre d'humanité vous n'aurez pas ma haine d'Antoine Leiris

Vous n’aurez pas ma haine est un témoignage de l’auteur, comme une longue lettre qui retrace le basculement de sa vie au mois de novembre 2015. Il perd sa femme cette nuit là au Bataclan et se retrouve seul. Seul avec sa peine, son deuil, les démarches, la vie quotidienne et l’entourage. Seul avec son fils qu’il veut protéger au maximum. Comme un chant d’amour à sa femme, leurs espoirs et à son fils, l’auteur nous décrit sa vie pendant un mois pour mettre à distance, faire le vide, se souvenir. Comme lorsqu’il a publié ce statut... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 janvier 2017

Réel ou fiction d'après une histoire vraie de Delphine de Vigan

Nouvelle lecture d’une auteur que je lis depuis quelques années Delphine de Vigan, ma première découverte a été jour sans faim, puis les heures souterraines avant de dévorer no et moi et bien sûr rien ne s’oppose à la nuit. J’’avais donc hâte de découvrir son nouveau roman, celui-ci est une autofiction, où elle se met en scène et réfléchit à l’écriture, à l’autofiction, l’écriture du je. On suit les pensées de la  narratrice Delphine qui doit recommencer à écrire après un gros succès littéraire où elle s’était inspirée de sa... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 18:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 octobre 2016

Concours 2 ans du blog avec le livre de poche.

Voilà déjà 2 ans que je me suis lancée dans cette aventure littéraire, le temps passe si vite. Merci Laurie de m’avoir encouragé et donné l’idée de le faire et à tous ceux qui ont la gentillesse de jeter un coup d’œil ou de suivre les conseils sur le blog. De très belles rencontres humaines avec d’autres lecteurs, des auteurs qui ont été très précieuses dans ce monde de brutes. Une aventure humaine qui est de plus en plus magique au fil des rencontres, des découvertes et qui fait grandir du coup je resigne pour une année. J’ai donc... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 10:39 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
07 octobre 2016

Soirée Livre de poche 2016: La part des Flammes de Gaëlle Nohant

Un petit article pour vous parler de la lauréate du prix littérature au livre de poche Gaëlle Nohant pour la part des flammes. J’avais chroniqué ce roman en juillet 2015 et j’avais d’ailleurs fait une longue chronique. En voilà quelques extraits pour vous donner envie: La part des flammes est un roman  magnifique qui se déroule au 19e siècle. Il raconte les destins croisés de 3 femmes : une comtesse Violaine de Raezal, jeune veuve à la réputation sulfureuse qui n’arrive pas à se faire accepter par la haute... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 19:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 septembre 2016

Gémélité diabolique Deux gouttes d'eau de Jacques Expert 1 polar à dévorer

Un polar prenant, on suit l’équipe du commissaire Laforge et de son fidèle adjoint Brunet. Le  commissaire divisionnaire  irascible est tombé sur une affaire horrible. Une jeune femme est retrouvée décapitée Elodie, pourtant l’affaire semble rapidement se résoudre. Une vidéo identifie formellement le tueur et on retrouve l’arme du crime. Mais les choses se compliquent, le tueur a un frère jumeau qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau, ils ont tous les deux une anomalie qui les privent d’empreinte et un ADN... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2016

Détente légère tu me trouveras au bout du monde de Nicolas Barreau

C’est un roman d’été, un feel-good où on suit les aventures pour une fois d’un homme Jean Luc Champollion, galeriste qui est le destinataire de curieuses lettres d’amour d’une certaine principessa. Lui l’homme à femme, se retrouve désespéré de ne pas savoir qui est celle qui lui envoie ses lettres. Le principe des lettres est vraiment sympa même s' il est rapidement eclipsé par les tentatives maladroites du personnage principal pour forcer le destin et voir sa belle. Le voilà parti dans une quête parfois assez drôle( la scène de la... [Lire la suite]
Posté par eirenamg à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]