le bruit

Le bruit du silence est un livre doux, agréable, chaud comme un bon thé. On assiste à une nuit où la donne et la vie des différents personnages va être chamboulée.

Pour Laure cette nuit va être l’occasion d’essayer de percer le mystère de son père François, celui-ci toujours froid, distant avec elle sans qu’elle en connaisse la raison. Laure, la jeune peintre, fragile en quête d’amour depuis la mort de sa mère adorée Beatrice. Même si Simone figure maternelle de substitution qui travaille pour son père,  est toujours là pour l’épauler, elle se sent seule. Simone qui après une vie compliquée avait trouvé cette famille comme refuge jusqu’à la mort de Béatrice et qui constate le fossé qui s’agrandit entre le père et la fille. Béatrice est le dernier maillon important de cette chaîne à la fois omniprésente dans leurs souvenirs, leur vie d'avant et absente. 

Les 3 personnages au cours de cette tempête de neige font ressortir leurs souvenirs et leurs démons. Les personnages secondaires Marc, Ana sorte d’ange gardien pour la jeune femme éclairent sa personnalité et sa quête de reconnaissance.

C'est une jolie réflexion sur les non dits, la perte, la douleur de l’absence, le poids du passé,sur l’amour. Une belle ode à la vie et au pouvoir de la vérité. L’écriture imagée, précise, de l’auteur nous pousse à tourner les pages. On a envie de comprendre les personnages, de savoir pourquoi ils en sont arrivés là, quels ressorts psychologiques les sous tendent. Comme dans un thriller, on découvre peu à peu les failles, souvenirs, blessures mais aussi les petits bonheurs qui ont émaillé leur vie. On reconstitue le fil de leur histoire et on apprécie leur évolution. Un roman qui fait du bien, poétique et prenant à découvrir. Bonne lecture.